Ua huka – Hane 1/3

Le coucher de soleil approche, il est temps de lever l’ancre. Nous quittons le magnifique mouillage de Hanamoenoa en même temps que de 2 bateaux de pavillons suisse. IMGP1738Le vent est soutenu, la mer calme et les bateaux avancent vite, à 6 nœuds environ. C’est une belle traversée qui s’annonce sous un ciel étoilé. Au bout d’une heure, le Black Pearl  passe sous le vent de Hiva Oa, le moteur est donc démarré pour quelques heures. Au nord de l’île, le vent souffle à nouveau et la houle d’Est commence à bercer, de travers, le bateau. Malheureusement,  une autre petite houle de Sud, présente également, nous fera passer une nuit inconfortable.IMGP1764

Au lever de soleil, Ua Huka est en vue. IMGP1762

 

 

 

 

 

DSC_0011

Les paysages sont vertigineux, avec des massifs rocheux imposants.

 

C’est la première île du Nord que nous atteignons. Située à 23 milles à l’Est de Nuku Hiva, cette île est connue pour sa faune, sa flore et son arboretum. C’est sur Ua Huka qu’a eu lieu le dernier festival culturel (danses, artisanat, chants, etc..) des Marquises en décembre 2013.

Les principaux mouillages se trouvent au sud de l’île.

DSC_0014

Ilot Motuhane, pain de sucre

Les couleurs sont très contrastées avec des vallées verdoyantes recouvertes d’immenses cocoteraies et des plaines arides parsemées d’herbes sèches.DSC_0013

DSC_0015

 

 

 

 

Nous arrivons dans la baie de Hane au pied de falaises escarpées sur lesquelles gambade un troupeau de chèvres sauvages . DSC_0016DSC_0007L’ancre jetée, nous regardons d’un œil fatigué cette baie ouverte au sud, où nous sommes le seul voilier.

Nous observons la grande plage et les vagues qui déferlent. A la recherche de « comment débarquer? », nous remarquons un petit passage vers la plage, mais pas de ponton ! L’atterrissage est sportif… Nous partons sans le moteur, uniquement à la rame… Nous finissons par faire un petit surf mémorable qui nous amène directement sur la plage! La vague suivante remplit tout de même  l’annexe d’eau.

Notre première balade à terre, vers midi un dimanche dans ce petit village de Hane nous dépayse une fois de plus. Des maisons colorées bordent la route avec des jardins où poussent pamplemousses, bananes, mangues… Oiseaux, Chèvres, cochons, chiens et chats se baladent nonchalamment au bord de la route. Le temps semble arrêté; un calme, une tranquillité planent dans l’atmosphère.

Nous visitons le site archéologique de TEHAEVEA. De nombreux tikis (sculptures sacrées) de pierre sont perdus au milieu de cette végétation abondante.   DSC_0035  DSC_0039DSC_0038DSC_0037DSC_0036

 

 

 

 

 

 

 

Nous rencontrons au passage quelques rares habitants qui continuent de nous habituer à « l’accueil marquisien »… Nous voilà chargés d’une bonne vingtaine de pamplemousses provenant de différents pieds afin de pouvoir comparer. On nous fait également goûter  un nouveau fruit: le kava.

 

De retour à bord, nous prenons conscience que le bercement de la houle est réellement important. Nous voilà « enfin » arrivés dans les mouillages rouleurs des Marquises qui ont marqué bon nombre de navigateurs ! Pendant toute la semaine que nous passerons sur cette île, nous vivrons au quotidien  « la berceuse marquisienne » !!

 

Ce contenu a été publié dans Les Marquises, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *