Sur les traces de « Pirates des caraibes »

Lors de notre dernier séjour aux Grenadines, nous avons bien trouvé la petite île sur laquelle a été tournée la fin de pirates des caraïbes 2. Cependant, impossible de retrouver le fameux restaurant, où on peut se déguiser avec les costumes laissés par la production. Heureusement, en Martinique, Michel et Violaine nous ont expliqué où se trouvait le Black Baron sur l’île de St Vincent, à Wallilabou.

Nous quittons la Martinique le 25/07 vers 10H. Nous voulons mouiller au pied des 2 pitons. Nous les avons toujours vu de nuit et nous aimerions les découvrir de jour. A leur pied, la zone fait partie de la réserve marine, on s’amarre sur bouée. Nous apprécions le paysage le temps d’une soirée et d’un petit déjeuner pour reprendre la mer. Direction Wallilabou, la baie des décors de Pirates des Caraibes.

 

 

Il ne nous faut que 5 heures de navigation pour rejoindre Wallilabou Bay. Nous arrivons donc en début d’après-midi. Ca tombe bien, nous avons prévu de faire notre entrée, dans le cas contraire, nous ne pourrions pas descendre à terre et visiter les décors!

Comme dans le film (pirates des caraibes 1  à la 8:56 min), nous passons devant l’arche à laquelle sont pendus trois cadavres de pirates.

 

 

 

 

Puis nous découvrons la baie dans laquelle débarque Jack Sparrow (9:45min) sur son voilier de fortune. 

La photo n’est pas prise d’assez près, mais en zoomant, on peut voir le quai où il débarque.

 

Dans les restes des décors de plâtre (9:12min), nous trouvons la Custom. Malheureusement pour nous, l’immigration se fait au poste de police qui se trouve……Évidemment, loin d’ici:  en centre ville…. Comme toujours à pied, commence alors un petit périple de deux bonnes heures.

 

De retour, nous nous laissons prendre pour des touristes et faisons quelques clichés photos. Dans cette maison, se trouve le « petit musé » du tournage. Quelques photos, des pièces du décors, le script de certaines scènes, bref c’est petit, mais on s’y croirait!

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais voilà, il y a un hic! Pas de restaurant Black Baron!!! Hors nous rêvons depuis le début du trip de prendre une photo de Laurent, transformé en Jack Sparrow! En consultant le Patuelli et en confirmant d’un sms de Michel, nous nous rendons compte que nous avions mal compris: les décors se trouvent à Wallilabou, mais que le restaurant, lui, est dans la baie  Cumberland Bay. Soit à 2 milles, de là où nous nous trouvons. En d’autres temps, nous n’aurions pas osé partir de nuit avec l’ancienne Dinguy. Mais bénéficiant presque d’une pleine lune, nous ne pouvons pas rater cette occasion.

Ce contenu a été publié dans St Vincent. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Sur les traces de « Pirates des caraibes »

  1. Jérôme dit :

    C’est un vrai plaisir de vous lire ! Bien plus dépaysant et authentique que le papier glacé de GéoMagazine. Parfois je pense à vous rejoindre en prenant la mer par le Rhône qui coule en bas de mon immeuble
    Des bises Cora, portez vous bien,
    Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *