Le Black Baron – Rencontre avec Jack Sparrow

Nous partons donc à la tombée de la nuit afin de bénéficier encore des dernières lumières pour repérer notre chemin du retour. Arrivés dans la seconde baie, alors que la nuit vient de s’installer, il n’y a aucune lumière…. Nous ne sommes jamais venus, il nous faut donc localiser le restaurant. Nous apercevons un ponton, et y laissons la dinghy. La baie toute entière est plongée dans l’obscurité… etrange sensation. Sur le pavillon du restaurant, un homme vêtu d’une chemise blanche nous attend….On se croirait arrivés dans un repère secret de pirates.  L’homme à la voix grave, nous informe qu’ils ont eu une coupure d’électricité. Mais le diner peut nous être servi. Nous n’avons pas traversé 2 baies de nuit en dinghy pour rentrer sans avoir pris notre repas au Black Baron tout de même! Les propriétaires français sont en vacances à cette période de l’année, c’est pourquoi l’activité du restaurant est presque nulle. Nous sommes donc ce soir les seuls clients! de surplus sans électricité! Le climat est quelque peu étrange. Les décors de pirates donne une touche ancienne. Par contre, le fait de n’avoir comme lumière que des bougies ou de toutes petites lampes LED crée une ambiance de séances de spiritisme.  Aucune de nos photos, prises avec le flash, ne peut retranscrire l’atmosphère qui régnait ce soir! On se serait cru dans le film « la maison des secrets » au temps de l’esclavage et du vaudou. Notre dîner a tout de même une note romantique. Le repas est délicieux. Merci à la cuisinière qui a tout préparé sans électricité. A la fin, nous demandons si nous pouvons nous déguiser: c’était un peu le but premier de notre venue.  C’est comme ça que Jack Sparrow (si vous regardez bien, il y a une forte ressemblance au niveau des cheveux!) nous est apparu!

 

 

 

 

 

C’est encore sous le charme de cette étrange soirée que nous repartons…. Enfin que nous essayons de repartir…La nuit est claire, la pleine lune se reflète dans la mer.  Mais voilà que le moteur de la dinghy ne démarre pas, il fait des siennes…  Laurent s’y reprend pendant 10 bonnes minutes: il tire sur le câble, presse la poire qui libère l’essence pour alimenter le moteur, tire à nouveau le câble…. Rien n’y fait… Il ouvre alors le carter: rien de louche, tout semble être à sa place. Peut être a t on noyé le moteur en pompant trop souvent… Nous attendons donc quelques minutes…. Puis Laurent reprend son manège: il tire sur le câble, pompe, tire à nouveau, etc…. bref toujours rien… Nous envisageons alors de passer la nuit à la belle étoile car ramer pendant 2 miles ne serait  absolument pas prudent. Notre dinghy est certes géniale mais de là à y dormir à deux …. La nuit s’annonce inoubliable… Peut être que ce sont les esprits d’anciens pirates qui sont contre nous… De plus une pluie fine se met à tomber… Maintenant, c’est sûr, la nuit s’annonce plutôt mal….

Laurent qui ne désiste jamais ou qui ne se résout pas à passer une sale nuit, vérifie une dernière fois….

Et devinez quoi??…..

Il se rend compte que?? ……

 

Depuis maintenant 45 min, il essaye de faire démarrer un moteur sans avoir mis le coupe circuit. En clair, c’est un peu comme s’il avait voulu faire démarrer sa voiture sans introduire les clefs……

Je suis bien évidemment hilare, et lui un peu couillon…. Mais combien de Rhum Laurent a t il bu??? Le coupe circuit mis en place, le moteur vrombit du premier coup !!! Et au MÊME MOMENT, les lumières de la baies toute entière se rallument !!!!! Et la lumière fût… Le restaurant nous apparaît alors sous un tout autre angle!!!! INCROYABLE! Comme l’atmosphère en est changée.

Notre retour est des plus tranquille sous les  étoiles au clair de lune… Quelle belle soirée!

Ce contenu a été publié dans St Vincent. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le Black Baron – Rencontre avec Jack Sparrow

  1. Bilitis dit :

    J’adore vos aventures!
    Comme en plus je n’ai plus de livre en français à lire, je dévore vos articles comme une télé novela!
    À très vite ( et ne perds pas le rythme Cora, je compte sur tes posts journaliers…)

  2. François et Maria Bárbara dit :

    Bravo pour la bonne nouvelle! Maria Bárbara a sauté de joie. Je passe votre journal à mon frère Albert (copain de Bebel) qui a bien envie de connaitre vos aventures.
    Bises

  3. Maria et jacques dit :

    Trop génial!!! il y a beaucoup d’émotions dans ce que tu décris, et nous ressentons pleins de choses en te lisant…:)) Bonne continuation et gros bisous à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *