Après la course aux assurances, c’est a course à la Maglite

Encore une anecdote pour illustrer combien la vie de plaisancier n’est pas toujours facile, d’un point de vue logistique. En effet, récupérer des personnes ou des objets alors qu’on navigue n’est jamais évident. On vous l’avait déjà un peu montré avec notre de film de Saint Martin – la dernière marche, voici une autre histoire.

Avant le départ en décembre 2011, Laurent a complété sa panoplie de nouveau Capitaine -Mécano par :

un Leatherman, c’est un couteau multi fonction. Un peu comme MacGyver mais en beaucoup mieux!

 

Une clef Facom avec embouts multiples

 

 

Le tournevis embouts multiples offert par Quentin

 

ET…. La Mag-Lite …. LA LAMPE de poche LED que tout le monde rêve d’avoir… Petite, extra puissante, multi modes, résistante, etc, Les qualificatifs sont trop nombreux pour être tous énoncés  . Bref vous l’aurez compris, un vrai petit bijou que tout le monde devrait avoir en sa possession…. . Elle a même un mode SOS.

 

Sensée être très résistante, même dans des conditions extrêmes, ou soumise à un milieu agressif, Laurent était convaincu que la merveille résisterait au milieu marin. Fatale erreur…. Voilà que quelques mois après le départ, quelques signes de faiblesse se font déjà ressentir. A son grand désespoir, la seule solution est un entretien préventif: Laurent l’ouvre, la nettoie, passe du W40 (solution miracle sur un bateau), la referme. A la suite de quoi, presque tous les jours, il prend soin d’elle, vérifie qu’elle s’allume toujours.

Malheureusement, les signes de faiblesse deviennent plus importants: il y des jours où elle ne veut même plus s’allumer…. C’est horrible, Laurent en est malade… Il contacte donc le SAV mag-Lite, basé à Miami. Son interlocutrice, Viviana est très sympathique et lui propose un rapatriement à l’hôpital des Mag-Lite, qui se trouve…. aux USA, en californie…. Au BVI, Laurent profite de l’occasion pour l’envoyer. Cet un adieu déchirant: il ne sait pas s’il la reverra plus tard ou si on lui renverra une remplaçante. Bref, une petite larme et voilà notre Mag-lite partie pour les USA….

Après quelques dizaines d’échanges de mails, toujours compliqués à réaliser lorsqu’on est sur un bateau, avec aussi peu de connexion, la Martinique est envisagée comme lieu de retour de la marchandise…. Mais le problème est qu’au départ, nous n’avions absolument pas prévu de nous éterniser en Martinique (ceci avant de connaitre notre casse-tête chinois pour les assurances)… Donc le plus sûr a été de l’envoyer à notre prochaine destination, où Mag-Lite a également un revendeur… Pas évident de réussir à tout coordonner!!! Pour finir, ce sera à Kingston situé au sud de St Vincent que la merveilleuse Mag-Lite nous sera restituée.

Nous y arrivons un vendredi en début d’après midi. Aussitôt mouillés, nous devons nous presser car il ne faut pas arriver après la fermeture du magasin. Or, comme vous le savez déjà, tout se complique quand nous mettons pied à terre. Il nous faut trouver un bus qui nous amène dans le centre. Puis de là, trouver le magasin en question. En milieu d’après-midi, Laurent est gagné par l’excitation: il va retrouver sa Mag-Lite; Nous ne savons toujours pas s’il s’agira de la même ou de sa remplaçante, mais peu importe, l’essentiel c’est qu’elle revienne parmi nous. Dans le magasin, Laurent défait son enveloppe tel un petit garçon qui découvre à Noël ce qu’a bien pu lui amener le père noël. Enfinnnnnn!!!! Il la tient….. il la contemple sous toutes les coutures… Il semblerait que ce soit toujours ELLE…. Il appuie alors sur le bouton…. et là…….. RIEN…… si vous aviez vu sa tête…… Il faut dire que notre Mag-Lite depuis son envoi des BVI (début juin) a presque passé 2 mois à voyager… et tout ça pour rien??? Laurent, vert de rage, ne s’avoue pas vaincu, il tente à nouveau sa chance…. ET LA LUMIERE FUT!!!! Soulagé, il est grand temps de ramener notre Mag-Lite sur le bateau…..

Si vous vous demandez comment elle va depuis??…. Et bien je pourrais vous dire que son petit tour aux USA n’a presque servi à rien, il ne l’a pas franchement arrangé… Après un mois de bon fonctionnement, elle ne s’allume à présent qu’à son bon vouloir….Bref, beaucoup de complications pour peu de résultat…. Mais nous avons profité d’un agréable mouillage dans le sud de l’île… Et puis nous sommes maintenant habitués à perdre beaucoup, beaucoup de temps lorsque nous allons à terre…..

 

 

Ce contenu a été publié dans St Vincent. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *