Préparations, avitaillement, travaux divers et variés

A la suite de notre déconnexion du weekend passé avec nos amis, le retour en ville est fatiguant….A notre arrivée à la marina de la Playita, mauvaise surprise: une partie du boudin babord du dinghy est crevée…. Nouvelle urgence: « réparer la dinghy!! »

Mardi, mercredi, nous restons à bord, le rangement n’est pas entièrement terminé…Le sera-t-il un jour avant le départ??? le bateau a beau regorgé de rangements, nos 180kgs en ont épuisé quelques uns…

Panama city est une capitale à taille humaine, malheureusement, la conception urbaine des transports n’a pas été bien pensé…. De plus, le gouvernement en place actuellement a lancé plusieurs projets de construction: entre un nouveau métro, et l’amélioration des routes, les principales artères de la ville bouchent à partir de 15H.. Le transport en bus devient alors une réelle expédition…. Réaliser à peine une mission par jour relève parfois de l’exploit…… Après avoir gouté à nouveau, au doux plaisir de conduire sa propre voiture en France, nous optons, afin d’optimiser les urgences, pour la location d’un véhicule à partir de mercredi…..

Mercredi  15 mai:

-Réparation de la dinghy: Après quelques réparations des anciens réservoirs d’eau, nous sommes devenus experts en rustine… Malheureusement, après avoir poncé, gratté, collé et fixé, nous sommes contraints de reconnaître qu’il existe un autre trou dissimulé nous ne savons où….

– Discovery center (c’est un peu un Leroy Merlin), nous faisons le plein d’outils, tuyaux, bouts, peinture, pinceau, colle, bref bricolage à gogo

Bilan de la journée: c’est parti pour quelques jours non stop d’efficacité totale!!!

Jeudi 16 mai:

-Commande du téléphone satellite…. Nous passons le pont de las Américas en direction de Chorera (une autre ville)… A 20 minutes en voiture, dans la nouvelle zone industrielle de Panama, nous trouvons le meilleur revendeur de Inmarsat…. Après quelques heures d’attente, nous sommes enfin équipés du nouveau téléphone….

-Mission « remplissage des bouteilles de gaz »…Dans la plupart des endroits que nous avons visité, il était assez facile de remplir ses bouteilles… Surtout dans les antilles, lorsque nous passions en France…. Depuis le Venezuela, il faut toujours dénicher, la personne ou l’organisme capable de recharger n’importe quel type de bouteilles de gaz…. Bref, c’est toujours compliqué et laborieux…. A Panama city, sans voiture c’est impossible car les usines de remplissage sont en dehors de la ville….Nous déposons donc les bouteilles à TropicaGas en espérant qu’ils sauront nous les remplir….

Bilan de la journée: Grande efficacité..

Vendredi 17 mai:

-Commande du pilot automatique: estimation du temps de livraison, 3 jours….Juste un petit soucis, le revendeur panaméen est incapable d’arriver à parler avec son fournisseur américain…. Pas de soucis…. on peut attendre lundi pour finaliser la commande et l’avoir d’ici la fin de la semaine prochaine….

-Retour des bouteilles de gaz vides…. On aurait du prévoir que nous ne trouverions pas l’usine du premier coup…. heureusement, nous en essayons une autre quelques kms plus loin… non seulement ils peuvent nous recharger, mais en plus ils le font en quelques minutes…..

– Approvisionnement: Nous passons à Méga dépot, c’est un peu comme un grand Métro…Nous remplissons 3 charriots complets…. Soit plus d’un mètre de ticket de caisse…

Nous complétons ensuite par Riba Smith, pour des produits plus fins… Résultat des courses: 2 charriots et 1,20m de ticket de caisse supplémentaires… heureusement que la voiture est grande…..

Sur le chemin du retour, nous passons devant la vitrine d’une « Colchoneria »…. Matelas sur mesure possible…… Imaginez les étincelles dans nos yeux, au moment où nous découvrons ce magasin…. Nous avons tellement rêvé d’un lit confortable…. Impossible d’augmenter sa taille, étant donné l’aménagement de la cabine, mais changer le matelas…. C’est l’opportunité!!!!….. Nous prenons tout de même un temps de réflexion…..

Bilan de la journée: Nous avons bien speedé,  nous sommes avitaillés….

 

Samedi – Dimanche:

Lancement d’un nouveau projet: refaire l’intérieur du bateau…. Protections plastiques, arrachage de l’ancien vaigrage, ponçage, nettoyage, peinture…. Pendant deux jours nous travaillons dans le but d’éclaircir le carré…..

Bilan du week-end: on a bien avancé….. il ne reste qu’à poser le vaigrage… On tient le bon bout!!!!

 

Lundi 20 mai:

Toujours pas de nouvelle de la commande du pilote automatique…. Ce n’est pas grave, cela nous permet de nous décider pour commander le nouveau matelas dont nous avons rêvé tout le week-end….

-Commande de notre matelas :Estimation du temps de confection et livraison à 4 jours.. Nous devrions donc le recevoir en même temps que le pilote automatique….C’est parfait

Mardi 21 mai:

Approvisionnement en fruits et légumes. Nous allons dans la centrale de Panama… Nous n’avons que l’embarras du choix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Papayes, mangues, régime de bananes, melons, pastèques, sac d’oranges, citrons, etc…. Nous sommes bel et bien parés à partir…..

 

Malheureusement, toujours aucune nouvelle du pilote automatique….. Mañana….. nous dit le vendeur… Un terrible mot à Panama, car on ne sait jamais de quelle « mañana » il s’agit…. celle de demain, de la semaine prochaine, du mois prochain????

-Nous profitons donc de ce retard pour lancer la confection de nouvelles housses pour le carré. Nous retournons chez la couturière qui a habillé Laurent pour le mariage…. Elle devrait avoir fini d’ici une dizaine de jours….

Bilan de la journée: s’il n’y avait pas cette fâcheuse histoire de pilote automatique, nous pourrions être prêts pour ce weekend….

Les jours suivant, nous avons rendu la voiture, nous restons au bateau pour un rangement méticuleux de notre avitaillement….La conclusion??? est-on vraiment sûr d’avoir identifié tous les recoins du bateau????N’y a t-il pas d’autres rangements possibles????? Le bateau est-il vraiment plein?????

C’est l’heure d’installer quelques équipements:

Filtres à eau:

Nous allons enfin boire l’eau des réservoirs, maintenant filtrée.

 

Installation du Mer-Veille:détecteur  des radars en fonctionnement autour du bateau, il déclenche une alarme sonore et localise les navires. Bref, un équipement intéressant qui nous permettra de passer de meilleures nuits plus sûres!

 

 

On en profite également pour faire réparer la dinghy…Emmenée chez le docteur, nous voilà bloqués pendant tout le weekend sur le bateau……

Toujours pas de nouvelles des américains… impossible de commander le fameux pilote automatique….. Nous sommes toujours dans les temps…. nous pensons partir d’ici la fin du mois……

Lundi 27 mai:

Alleluha, le revendeur panaméen a réussi à contacter les américains, après une semaine de silence radio (du moins c’est ce qu’il nous a raconté)….Reprenons le calcul: 3 jours de délai entre le paiement et la réception de la marchandise ….. Ceci nous amène à vendredi 31 mai…. youpi!!! on est presque partis!!!!!!

mardi 28 mai:

dernier avitaillement: le frais et l’essence…….

Oulalala, l’excitation monte…. on se voit déjà voguer vers de nouveaux horizons…..

Jeudi 29 mai:

Nous décidons d’acheter deux panneaux solaires vendus par de jeunes américains au mouillage… il faut dire que nous sommes vraiment juste en énergie lorsque le vent est faible (comme c’est le cas à Panama en ce moment!!!)…. nous devrions enfin devenir autonome en électricité après cet investissement

-Notre matelas tant rêvé, nous est livré en fin de matinée…… Quelle histoire pour le charger dans la dinghy et de revenir au bateau sans le mouiller… Malheureusement, aussitôt déballé, nous avons une mauvaise surprise…. il a été mal coupé… On aurait dû s’en douter… Pourtant ce n’est pas faute d’avoir envoyer toutes les mesures détaillées sur dessin, et photos….

Bref, nous voilà de retour en dinghy avec le matelas mal coupé, et notre mousse « modèle »…. Il vaut mieux passer une nuit sans matelas, que de nombreuses nuits à attendre que le matelas sur mesure soit enfin à la mesure de la cabine……

vendredi 30 mai:

Qui dit nouveaux panneaux solaires dit nouvelle structure….. début des complications……Ceci-étant, nous réussissons à trouver le matériel pour élaborer la structure…..

Nouveau matelas et cette fois-ci bien coupé…. Encore une drôle de gymnastique pour ramener le nouveau et l’ancien au bateau. Car le soir, la houle se lève…. les bateaux tanguent et nous remontons contre les vagues du ponton aux bateaux…. bref, vous auriez bien rigolé si vous nous aviez vu…..

Mauvaise nouvelle, le pilote n’est toujours pas arrivé!!!!!! On aurait du s’en douter….

Pas grave, on décale le départ à la semaine prochaine…. Nous aussi nous allons finir par dire « mañana » on n’y va, sans jamais savoir de quelle mañana il s’agit….

Presque prêts… nous sommes presque partis…. quelques jours encore, et on y va!!!!!

Ce contenu a été publié dans panama. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Préparations, avitaillement, travaux divers et variés

  1. François et Maria Bárbara dit :

    Pour le matelas vous avez bien fait d’être exigeant!
    Je pense tout de même que si un jour nous allons visiter Panama vous n’y serez plus.
    Bon courage

  2. trintignac dit :

    he bien dis donc, quelle aventure…
    vous devez vraiment en avoir assez. encore un petit mois et c’est le départ.
    l’important c’est d’éviter les intemperies pas de départ précipité..
    allez courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *