Nuku Hiva 3- Terrible nouvelle!!!!!

La rédaction s’excuse pour ce long moment d’absence….

Petit retour en arrière sur les mois écoulés… Rappelez vous le dernier post, nous revenions de France fin juin et nous retrouvions le groupe de danse de Maryse en plein spectacle sur le petit quai….

Comme promis avant le départ, nous mettons en place des répétitions pour la prestation de juillet, où nous proposerons pour la première fois à Nuku Hiva un mélange danses locales et danses latines… repet cabaretUn échange culturel commence alors…. Du axé, de la samba au reggaeton en passant par un petit cabaret, voici les 3 styles de danse que je montre aux filles… (Merci aux chorés du groupe Samba’Chic que nous avions avec les copines en France….)…. DSC_0187

DSC_0167C’est tout nouveau pour elles, et malgré leur déhanché polynésien, ce n’est pas évident d’apprendre des mouvements dont on n’a pas l’habitude……

Et c’est tout à fait réciproque…. Quelle galère pour la Cora lorsqu’on passe à la danse polynésienne….

Mais toute cette histoire repousse encore notre date de départ…. Laurent, peu motivé au début (il faut dire que les lagons bleus turquoises des Tuamotus nous attendent pour faire du kite…) est vite convaincu par les filles qui le supplient de me laisser danser…. Car la surprise pour tout le monde c’est que Hiriata la fille ainée de Maryse va porter le costume brésilien…. Donc, si prêt de costume il y a, je suis obligée de rester jusqu’au jour J et accessoirement de danser….

IMG_1881Gilles, le mari de Maryse est donc chargé d’occuper Laurent car les répétitions durent toute l’après-midi, voir la journée… Un jour de pêche, ils nous ramènent deux énormes Mahi mahi d’un bon mètre vingt avec un poulpe et d’autres nombreux poissons moins volumineux mais pas petits pour autant….

Il en profite également pour faire le tour des agriculteurs de l’île avec Georges qui travaille dans le milieu agricole en Polynésie… Piste à creuser lorsque nous serons sur Tahiti.

Plus qu’un jour avant le spectacle…

DSC_0159DSC_0161

 

 

 

 

DSC_0162 DSC_0163

 

 

 

Tandis que les costumes en tissu se finalisent, ceux en végétal se commencentDSC_0165DSC_0164

 

 

 

 

 

Et puis le jeudi 10 juillet….. Laurent reçoit un appel…. Un terrible choix doit être fait dans les prochains jours…. Ce qui devait arriver un jour, nous tombe dessus bien plus vite que ce que nous aurions imaginé… De nombreuses conséquences vont découler de cette décision…..Nous posons donc « le pour » et « le contre »… Dur dur dur!!!!

Laurent vient de recevoir une proposition d’embauche au CED (lycée professionnel agricole) en tant que professeur d’agriculture….

Le pour:

  • un salaire certain qui va tomber rapidement sans avoir à chercher un poste « incertain » à Tahiti en septembre comme c’était prévu dans le plan initial.
  • Une île qu’on commence à affectionner… des gens sympathiques auxquels on s’attache petit à petit.
  • Un endroit reculé, où la consommation effrénée du monde « civilisé » n’est pas encore complètement arrivée
  • Pleins d’endroits de baies à découvrir, car en quelques semaines où nous sommes restés, nous n’avons encore presque rien vu.
  • Une saison cyclonique à l’abri dans une zone réputée hors cyclone… Sachant que les scientifiques se disputent à déterminer si oui ou non cette année sera une année El niño réputée fortement cyclonique, quoiqu’il arrive nous serons tranquilles….

Le contre:

  • on l’a déjà si souvent répété….. Pas de kite…. Et oui les montagnes, et le fait de ne pas avoir de lagon ne se prêtent pas trop aux conditions idéales pour le kite…. On pourrait éventuellement quelques jours dans l’année trouver un baie qui pourrait s’y prêter à condition de faire abstraction des nonos de plage, des méduses bleus aux longues tentacules urticaires, et des gros requins de plus de deux mètres… Bien évidemment que nous aimons le kite, mais là ça fait beaucoup …
  • une rentrée des classes prévue pour le 11 août….. à savoir dans à peine un mois…. Ce qui veut dire: Pas de Tuamotus…. ou un aller et retour express à Fakarava… C’est un peu frustrant sachant que le cliché de la Polynésie ce sont les plages au sable blanc et les lagons turquoises de ces nombreux atolls…
  • Un poste pour Laurent Ok mais comment occuper les journées de Cora pendant une année???

Mais ce qui va finalement nous pousser à accepter cette opportunité, c’est l’enchainement de tous les évènements qui ont prolongé notre séjour à Nuku Hiva… Du mariage de Loic qui a bousculé notre retour en France, à ma participation au spectacle sans oublier le désistement de dernière minute de la personne qui allait occuper le poste qu’on propose à Laurent, ce sont beaucoup de coïncidences…. et comme à notre habitude nous allons nous laisser porter par vague qui nous a amené à rester ici…..

ça y est vous savez (pour ceux qui ne le savaient pas encore…) pourquoi nous avons pris autant de retard…. Lolo prof d’agriculture et Cocotte devenue la laitière (fabrication de yaourts faits bateau) de nuku hiva, la dure vie de travailleur a repris son cours…. Et comme pour toutes les personnes qui travaillent, nous n’avons plus le temps de prendre le temps…. nous apprécions d’autant plus ce luxe que nous avons savouré pendant deux ans et demi et ne pensons plus qu’à nos prochaines longues vacances…..

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Les Marquises, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Nuku Hiva 3- Terrible nouvelle!!!!!

  1. Delphine dit :

    Coucou vous avez bien raison et surement fait le bon choix, y avait trop de ‘signes’ c le destin lol

  2. Martine dit :

    Sacre problématique de choix….Enfin, c’est certainement le bon.Et puis Cora en Pierrette le pot au lait n’est pas loin…
    Bisous à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *