Tarauru roa

gambierRappelez vous, Tarauru roa a été notre premier mouillage kite aux Gambier… totegegie sat

 

 

 

Nous avions fait la connaissance de Eric Sichoix qui nous avait fait visiter sa ferme perlière. Après quelques mois aux Gambier, nous nous étions promis de revenir ici par temps calme….

 

 

mouillageInvités pour le jour de l’an, nous voilà donc, à nouveau, devant Tararu roa.maison eric

 

 

 

 

Toutes la famille Sichoix est réunie pour les vacances de noël.jour de l'an

Tina, Erik Jr, Arii, Bryan et Eric!sortie Taravai

 

 

 

 

 

fausse passe2Eric nous apprend à pécher le Ako à l’entrée de la fausse passe. Pas besoin d’une canne élaborée, un simple bois de fer suffit. Comme appas, rien de tel que la queue d’un Bernard l’Hermite.fausse passe3

platier

Tararu roa côté platier

 

 

 

 

Nous avions prévu de ne passer que quelques jours à ce mouillage, loin d’imaginer que nous allions finalement rester 3 semaines. Encore une fois nous sommes reçus, comme si nous faisions parti de la famille.

 

 

Eric nous parle avec beaucoup de passion de son métier  la perliculture…. ferme2Il nous donne donc envie d’assister à la récolte – surgreffe.

 

 

 

 

 

redim2Comme pour la greffe, on pré-ouvre les nacres pour simplifier la manipulation aux greffeurs.

Celui-ci va inciser la poche nacrière pour en sortir la perlerecolte.

 

 

 

 

 

perle

Si cette dernière est de forme et de couleur convenable alors la nacre sera à nouveau greffée. Cette fois-ci, il n’y a pas besoin d’inséré un greffon, le nucleus, lui, doit être du diamètre de la perle retirée.

 

 

chapeletLes nacres sur-greffées sont alors installées en chapelet, puis reposées dans le bac noir, avant d’être ramenées sur les stations.bateau

 

 

 

 

 

sortie de l'eauComme les nacres ne peuvent rester longtemps hors de l’eau, Frédéric récupère les nacres déjà surgreffées au long de la journée sur la station tampon. Un système ingénieux, permet la manipulation depuis le bateau, sans se mettre à l’eau. Un gain de temps non négligeable qui fait gagner en efficacité!

mise a l'eau

 

Puis chaque chapelet est mis à l’eau. Il devra être contrôlé régulièrement et être lavé pour que la nacre produise une belle perle.

perles

Tout venant de perles noires

Merci à Eric, Tina et leurs enfants pour ces bons moments partagés. Et merci également à Frédéric, Paula et les autres travailleurs de la ferme qui ont toujours pris le temps de nous expliquer leur métier.

Ce contenu a été publié dans Gambier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *