la vie d’une otarie à isabela

Salut je me présente Mousse-Tache, otarie résidente de l’ile Isabela aux Galapagos… On me connait aussi sous le nom de lion de mer ou Lobos marinos en espagnol/sealions en anglais.

Moi et les miens habitons là depuis des générations… Notre colonie n’est pas la plus grande des Galapagos, mais on se défend tout de même… C’est sûr que si nous n’avions pas été envahies par les bipèdes, on aurait plus de place pour se reposer… Bon faut tout de même reconnaître qu’ils ont construit des structures en bois, sur lesquelles mes copines et moi nous adorons prendre le soleil.

Paraît il que, le soleil, c’est bon pour le brillant de notre poil! Et puis le bois au contact du poil c’est vraiment agréable! Après une partie de chasse, ou de jeux (car je ne l’ai peut-être pas encore dit mais les copines et moi nous sommes très joueuses dans l’eau!) on adore se sécher le poil au soleil sur le bois…

 

Par contre, va savoir pourquoi les bipèdes s’entêtent à s’approcher aussi près de nous avec une espèce de boite noire…. Et quand ils sont à un museau près , ils ont l’air de nous sourire béatement, alors là, on ouvre un œil… tout collé d’ailleurs, parce qu’à terre, va savoir pourquoi, on a les yeux qui collent…Imagines la scène: toi tu es en train de faire un rêve où tu pourchasses un magnifique poisson, tu as chaud car réchauffé par les derniers rayons de soleil, mais tu sens une odeur étrange qui se rapproche de toi…Tu ouvres un œil et qu’est ce que tu aperçois??? un de ces bipèdes (qui entre nous ne sent vraiment pas très bon!!!) qui « vlan » te balance un flash dans les yeux … t’imagines le réveil brutal!!!! Ils ont de la chance que les copines et moi nous soyons plutôt cools au réveil…. Par contre Alfred, notre mâle dominant, lui n’est pas du tout commode au réveil… mais apparemment les bipèdes l’ont bien cerné et ne lui cherchent pas des noises….

On a bien rigolé la dernière fois avec les copines quand un mâle bipède a essayé de passer à côté d’Alfred… Parce qu’il faut dire qu’on avait fait exprès de se mettre en plein milieu de leur voie d’accès…. Alfred ne dormait que d’un œil, et veillait au clan. La petite femelle, plus discrète est passée rapidement, mais on n’a bien sentie qu’elle ne faisait pas la maline… Par contre le mâle…. il a eu un peu plus de mal…

Les bipèdes pensent qu’on est un peu fainéantes parce qu’ils nous prennent souvent à dormir…. Mais ils n’ont pas conscience de l’effort que nous fournissons pour aller chasser… Chacune de nous a son propre rythme.. moi je préfère y aller la nuit ou en fin de journée… Tu n’imagines pas comme la pêche est fructueuse à ce moment là! Par contre les plus jeunes d’entre nous ne s’aventurent pas trop loin… bien qu’on soit  hyper rapide sous l’eau, on redoute un peu les prédateurs… Tu sais il y a de gros requins par ici!!!! Dans quelques années, je pense que j’aurais le droit d’aller pêcher vers l’ile de la Tortuga….  On y retrouve souvent un groupe de bipèdes équipés de grosses bouteilles dans leur dos…. Ils ont beau avoir mis des espèces de nageoires sur leurs pattes arrières, ils restent hypers lents sous l’eau… Je me demande comment ils font pour ne pas avoir peur des requins marteaux qui nagent autour d’eux… Remarque avec la sale odeur qu’ils dégagent, aucun animal marin ne voudrait se risquer à les manger, au risque de s’empoisonner….

Et puis, on doit animer l’île d’Isabela.. Parait il que beaucoup de ces bipèdes viennent exprès pour nous voir… On s’est promis avec les copines de ne pas les décevoir… alors de temps en temps, on joue un peu avec eux dans l’eau… Tu vois, il semblerait que ça leur fasse plaisir….C’est un peu comme si on faisait les clowns quoi!

IMGP0356 IMGP0347

 

 

 

 

 

IMGP0334

 

Il y a une petite place, une sorte de piscine à marée basse, où ils s’attroupent à une bonne dizaine… Se mettent à l’eau et font machinalement le tour de l’endroit.. On se demande bien avec les copines ce qu’ils viennent voir, car à part quelques petits poissons, il n’y a vraiment pas grand chose… C’est pour cette raison, qu’on se relaye entre nous et qu’on nage un peu avec eux… IMGP0339On aime bien savoir les bipèdes satisfaits de leur visite. Mais alors, laisse moi te dire une chose, c’est fou comme ils sont patauds sous l’eau, les bipèdes….Du coup, on aime bien se moquer d’eux…

IMGP0340Ce qu’on adore, c’est leur faire croire qu’ils vont pouvoir nous toucher… Mais c’est impossible. De toute ma vie d’otarie personne n’a encore réussi à poser sa patte sur moi sous l’eau. Sinon, on aime également s’approcher d’eux, puis on s’arrête de bouger, et quand ils s’y attendent le moins on leur souffle au museau… ça ne rate pas, ils sont toujours terriblement surpris. Qu’est ce qu’on rigole!!!! Mais bon du coup, tu comprendras que divertir les bipèdes ça nous épuise aussi!

ça fait deux semaine qu’il y a ce même couple de bipèdes qui revient inlassablement avec leur boîte noire près du ponton. On dirait qu’à chaque fois qu’ils nous voient, c’est la première fois… Ils recommencent inlassablement leur rituel d’approcher très près leur boite et de nous fixer au travers d’elle. La petite femelle, qu’est ce qu’elle est ridicule…. Elle fait des bruits bizarres avec son museau, comme si elle voulait nous parler…. On dirait franchement qu’elle essaye de gratter l’amitié avec nous….Alors avec les copines, pour blaguer un peu, on s’est lancé un pari…. On les a suivi jusqu’à leur habitat marin….Mais on n’ a trouvé aucun moyen de pouvoir entrer chez eux. Alors voilà ce que nous avons parié: Celle d’entre nous qui arriverait à leur laisser une commission dans leur radeau  (à défaut de pouvoir rentrer dans leur habitat marin) gagnerait un poisson de chacune de nous…. Laisse moi te dire, que j’ai tenté ma chance…. IMGP0313Si tu les avais vus… Ils ont aussitôt sorti leur boîte noire, et ne m’ont regardé qu’à travers elle… Ils étaient tellement enthousiastes qu’ils m’ont presque fait peur…. La bipède a encore essayé de parler un langage bizarre. Je me suis tellement vite éclipsée que j’en ai oublié la commission…

IMGP0363Du coup
c’est ma copine Lulu qui a gagné le pari…. Et oui, elle y est allée à son retour de la pêche au petit matin… Personne, ne la regardait quand elle est montée…. Du coup, je te passe les détails de ce qu’elle leur a laissé, mais nous avons dû toutes honorer le pari… IMGP0365Depuis Lulu a pris 2Kg….

Voilà tu connais tous les secrets de la vie des otaries sur notre petite ile Isabela aux Galapagos

Ce contenu a été publié dans Galapagos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à la vie d’une otarie à isabela

  1. Anne-Laure, Laurent et Louis dit :

    Coucou,

    Je viens de passer et repasser en boucle votre post, particulièrement la vidéo de Laurent sur le ponton avec les otaries, que Louis a adoré!!

    On vous embrasse!
    Anne Laure

  2. Briand dit :

    Oh trop chou l histoire
    J ai adoré Mr Mousse-tache ils sont tropppppp beauxxxxxxx
    Merci d avoir partagé avec nous…
    Gros bisous

  3. Martine TRINTIGNAC dit :

    Alors les jeunes, qui s’amuse le plus dans tout ça!!!

    Moi j’ai bien ri c’est sur.

    Bisous

  4. Jo l'indien dit :

    alors ca alors quel courage ce Laurent !!!! et il a de la chance d’avoir un si chouette caméramen rédactrice
    quel talent !!!!
    waouuuu j’adore vos aventures !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *