Mais qu’on t il fait pour leur 1 an de crochetage? Un tour au Paradis

Pour ceux qui ne connaissent pas toute l’histoire….

Il y a un an, jour pour jour nous étions en Australie. Je participais au congrès ASSCT à Mackay  du 4 au 6 mai tandis que Laurent participait à l’ISSCT à Surfer Paradise (comment résister à un nom pareil!) du 9 au 12. Le week-end qui chevauchait les 2 congrès, nous avions prévu un week -end kite autour de Brisbane. A vrai dire, il n’existait aucun plan bien engagé puisque jusqu’au dernier moment Laurent ne venait pas (Merci Bernard de l’avoir poussé à la dernière minute…. ). Pour moi c’était la toute première fois en Australie, je ne pouvais pas passer à côté d’une petite visite touristique avant le départ… Laurent ou pas, mon billet retour était pris pour le 11 mai. Après la Fenasucro au Brésil, je m’étais dit qu’un Laurent, c’était quand même une sacrée bonne compagnie, plutôt marrant comme garçon… En plus un kiter, c’était donc l’occasion de passer un bon moment sport en Australie…. Pour ma part en tout bien tout honneur, ce qui n’était pas le cas de mon ami Lolo qui l’avouera bien plus tard….

Les circonstances, Cupidon (ou Eros) ou peut être nos bonnes étoiles, ont fait que les hôtels étant pleins ce week end là, nous avons du partager une chambre…..

La suite, sans détails, nous amène à notre premier anniversaire de  « crochetage » le 7 mai 2012. Nous venons de laisser Marie Françoise ainsi qu’Éveline à l’aéroport. Malheureusement le planning est chargé, nous avons loué une voiture, et il est l’heure de l’avitaillement du bateau…… Bref, une soirée loin du glamour!

Le lendemain, nous faisons un tour sur le Pic du Paradis, dont l’accès permet de découvrir une vue panoramique sur l’ensemble de l’île, jusqu’au rivage d’Anguilla à l’Ouest et Saint Barthelemy à l’Est.

 

 

 

 

Enchantés par cet endroit, nous venons de trouver ce que nous allons faire pour nos un an! Une descente en accro branche du Pic du Paradis!

On arrive presque en retard (« Pas étonnant! » pourraient dire certaines mauvaises langues …) et on se retrouve dans les derniers, d’un énorme  groupe de plus d’une vingtaine de personnes pour la plupart américaines! Dès le début, la couleur est annoncée: une tyrolienne… En fait, à notre grande joie, la descente « extreme treck » est un enchainement de tyroliennes…. C’est parti pour 2 heures de bonnes sensations!

 

Notre challenge (les autres sont un peu coincés du cul faut dire) est de réaliser le plus de figures artistiques lors du parcours….. La compétition est serrée entre Laurent et moi et nous amusons fortement le guide.

 

 

 

 

 

 

Cochon pendu pour certaine, super Man sur le dos pour certain

 

 

 

 

 

 

Tête en bas tout le long de la descente pour une, la rage de gagner pour un.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue imprenable sur la baie.

 

Bref une journée différente, amusante, originale, dont on a profité pleinement tous les deux!

Ce contenu a été publié dans Saint Martin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Mais qu’on t il fait pour leur 1 an de crochetage? Un tour au Paradis

  1. geneviève dit :

    elle est belle votre histoire… Bon anniv les loulous, de tout coeur.

    Suis en ardèche et reviens de Labeaume. C’est beau ici. Et la tatinette Marthe va bien.

    Bises de Maud, Jér^me et Alice qui étaientlà la semaine dernière, et aussi d’Aline qui sera là la semaine pro.

    A tt bientôt les jolis chéris… et j’adore vos chroniques. Et comme suis en vacances, je peux mieux les déguster. Merci

  2. Delphine dit :

    Happy 1er crochet age, alors 😉
    (jamais entendu ce mot auparavant).
    Bizz

  3. Maman dit :

    bon happy 1er crochet, d’où vient ce terme…
    aussi à l’aise sous l’eau que dans les airs, c’est formidable
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *