Les papiers… Encore une histoire à s’arracher les cheveux!!!

En parcourant différents blogs, nous avons bien compris qu’il était préférable de passer par un agent pour faire ses papiers d’entrée au Venezuela… Après avoir voyagé dans les différentes iles des caraibes et donc par conséquent fait plusieurs entrées/sorties, il est difficile de comprendre pourquoi, au Venezuela, il faut  expressément un agent, si ce n’est pour un problème de langue? J’imagine que ceux-ci prennent une importante commission, et ne peux me résigner à ne pas tenter par nous même…. Après tout je parle couramment l’espagnol et par expérience de l’Amérique latine, je sais qu’il existe toujours un « jeitinho » (manière d’arrivée à ses fins!)

Nous voilà donc, en quête de la capitainerie pour découvrir les démarches locales…. Bien évidemment, nous avions prévu que la perte de temps serait importante… Mais encore une fois notre optimisme a eu raison de nous!!! A la capitainerie, il semble que personne ne sache à qui nous envoyer….Comme si aucun plaisancier n’était déjà passé par là…. Après avoir expliqué notre problème à diverses personnes, nous avons enfin le nom de notre interlocuteur, qui devinez….. Ne se trouve pas à la capitainerie actuellement…. Nous prenons donc notre mal en patience et attendons….. attendons….et attendons encore….. Au bout de quelques heures, il nous reçoit dans son bureau et nous démotive totalement sur la procédure!!!!!!

J’ai oublié de raconter qu’à Grenada, nous avons tenu à faire un visa qui aurait du nous faciliter les démarches d’entrée (nous a t on assuré, pour la modique somme de 30$US chacun!) Quenini!!! notre interlocuteur ne comprend même pas pourquoi l’ambassade vénézuélienne nous a fait faire ceci…  Nous non plus d’ailleurs!!!! Si on ne peut même plus faire confiance aux ambassades!!! bravo l’administration!!!!

Bref, notre interlocuteur énumère les différents bureaux, les différents coûts, les différents locaux, où nous devrons passer….. Rien qu’à se stade nous sommes déjà perdus!!!! Puis en sommant la totalité des frais, comprenant les taxis pour nous transporter d’un bureau à un autre, nous constatons que l’agent, finalement, ne prend qu’une faible commission. Et surtout, que nous ne perdrons pas des centaines d’heures à attendre le bon vouloir des douaniers!!!

Bref, nous n’avons perdu que notre après-midi, ça valait le coup d’essayer….

Non ce n’est pas vrai, ça valait le coup d’écouter les autres plaisanciers et de ne pas être butée à penser que je pourrais le faire par moi-même! A ma décharge, il semblerait que  dans ma famille, être têtue,  est une tare qui remonte à des générations, et qui s’amplifie à chacune d’elle!!!

Ce contenu a été publié dans Venezuela. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les papiers… Encore une histoire à s’arracher les cheveux!!!

  1. François et Maria Bárbara dit :

    Ça n’est pas une tare, c’est tout simplement l’Ardèche.
    bises

  2. jean paul dit :

    Hé oui ! c’est con…génital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *