Fakarava 1

Départ le 16 juillet à 9H30… Nous partons avec beaucoup de vent… certains bateaux ont préféré attendre à Taiohae que cela se calme.. Mais voyez vous, maintenant que nous avons une date buttoir et que nous ne sommes plus libre d’attendre le bon vouloir de Eole, nous partons pleine balle avec un bon 20kt établi…

Distance de 560 miles entre Nuku hiva et Fakarava sud soit 5 jours de nave

Distance de 560 miles entre Nuku hiva et Fakarava sud soit 5 jours de nave

Mais voilà qu’à seulement 6,5 miles, le bord de fuite de la GV se déchire sur un bon mètre… Il ne manquait plus que ça…. Et devinez où est rangée la GV de secours??? Bien au fond des coffres…. Impossible de changer la voile en nave, la houle et le vent ne nous rendraient pas la tâche facile…. Il est à peine 11H50 et c’est un demi tour que nous faisons…. La joie et l’excitation du départ retombent aussitôt…. a bord, la tension est électrique, nous voyons tout doucement notre rêve des Tuamotu partir en fumée… DSC_0031Arrivés à Akaui vers 12H30(la baie où nous faisons généralement le plein d’eau),  nous déballons l’intégralité des coffres pour en sortir la GV de secours que nous n’avons jamais utilisé…. Ce n’est qu’à 16H30 que nous repartons vers notre destination….. Espérons que la GV tiendra jusqu’à bon port…. Mais la soif de kite est plus forte que la raison…. Obstinés, yes we can!

Comme c’était à prévoir on se fait brasser…. Mais on a la rage!!!! on va faire du kite rien ni personne ne nous en empêchera….. Alors quelques obstacles supplémentaires viennent corser notre voyage…. Lolo nous fait une grosse gastro…Pendant presque trois jours, il agonisera au fond de sa cabine….. A peine la force de faire ses tours de guet pendant la nuit… Et pour Cora c’est un début d’infection urinaire….C’est pas la joie à bord…. De nombreuses interrogations s’imposent à nous: « serait ce l’effet du mot « travail » qui agit aussi durement sur nous?????!!! »Diapositive3

L’avantage c’est que grâce à Eole nous avançons vite, et le 21 juillet en début de matinée nous ne sommes plus très  loin… DSC_0204DSC_0221

Nous nous risquons une entrée par la passe Sud… En effet, c’est là où nous allons mouiller pendant tout notre séjour, c’est LA où nous ferons du kite…

 

Diapositive2

Il faut savoir que les passes des Tuamotus sont réputées pour la plupart dangereuses…. Le courant y est souvent fort, certaines peuvent parfois être impraticables…. Par chance nous arrivons à peu près à l’étale de marée, c’est lorsque le courant est presque nul au moment où la marée change de sens. (Entrante devient sortante et vis et versa). Bref, à 12H40, nous sommes arrivés, nous jetons l’ancre et admirons ce beau paysage….paysage riel (9)

Mais…. Car il y a souvent un mais… Devinez le pire qu’il pouvait nous arriver…

Tout le vent qui nous a brassé pendant 5jours est parti on ne sait où….. Pour l’instant, c’est à peine si nous pouvons sentir une légère brise effleurer notre visage… Lolo qui a repris du poil de la bête, a branché le téléphone satellite pour prendre la météo…. Nous n’avons qu’une dizaine de jours sur place, et ce serait vraiment de la malchance, que de n’avoir aucun jour de vent…..

Car même avec toute notre hargne , on ne peut inventer le vent!

Ce contenu a été publié dans Les Marquises, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *