Rouli-bouli: en route pour Grenada

Après ces quelques jours de repos, nous repartons vers Grenada. Nous devons maintenant sortir le bateau pour réparer les dommages causés par notre talonnage.

L’orientation du vent nous permet facilement de passer par la côte au vent (la côte Est de l’île) que nous n’avons jamais encore vue. Nous allons donc mouiller à Sandy Island (Celle de Grenada et non de Cariacou cette fois-ci). Le patuelli conseille un bon snorkeling dans les coraux du sud de l’île.  Cette petite ile est très jolie. Une balade à terre nous permet d’apprécier la cocoterai et une ancienne maison coloniale.

 

Des locaux nous offrent de nombreuses noix de coco. Grâce à la recette de ma grand-mère arrangée, je nous prépare des crèmes dessert parfum coco. Miammm, un vrai régal! Merci Mémé!!!!

De retour au bateau, le mouillage est devenu étrangement rouleur… Pourtant, lorsque nous sommes arrivés vers midi, le bateau était presque à plat.  Il est 18h, le soleil se couche et une houle de travers fait giter notre bateau. A l’intérieur tout bouge…. D’abord un petit peu… Puis beaucoup… Et voilà qu’énormément!!!! On ne peut plus poser un verre sur la table qu’il tombe instantanément… Bref c’est la galère, le soleil est couché, et nous ne pouvons désormais plus repartir vers un mouillage plus tranquille…. La nuit s’annonce donc très agitée…

Effectivement c’est infernal. On se fait balloter dans tous les sens!!! Il faut dire que si nous avions lu plus attentivement le Patuelli, nous ne serions pas restés pour la nuit: « Mouillage plus au Nord par 3 à 4 m de fond. Il est bon de prévoir la renverse du courant et de mouiller sur deux ancres. l’abri est acceptable si la mer n’est pas trop agitée, mais il devient vite houleux.  »

Inutile de vous préciser qu’au petit matin, nous ne trainons pas, nous n’attendons même pas d’avoir pris le petit déjeuner pour mettre les voiles. Nous sommes fatigués, et nous n’avons qu’une envie, mouiller dans un endroit calme pour passer une bonne nuit. Nous filons donc vers St David, à Grenada Marine où nous sortirons le bateau demain pour réparer notre safran. Le courant est avec nous et malgré un faible vent, le bateau file tout seul.

Dans la baie de St David, pas de houle, pas de vent, tout est calme, le bateau à plat…. Ceci présage une agréable nuit!!!! Aleluha.

 

Ce contenu a été publié dans Grenadines. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *