Coup de foudre à Akamaru

Qui aurait cru qu’après seulement quelques mois de mariage, Laurent en pince pour quelqu’un d’autre… Voici la triste histoire de sa toute première … Enfin vous voyez quoi…

Toujours dans l’archipel des Gambier à nous balader d’un mouillage à un autre, nous faisons peu à peu la connaissance de locaux super sympas… C’est à Akamaru, que s’est produit l’inexplicable….. C’est là bas qu’il a jeté pour la première fois son regard sur elle…. J’ai tout de suite sentie, une attraction incontrôlable de sa part… Elle était là, resplendissante, sur un bateau copain…. Il l’a approchée doucement, le regard pétillant d’admiration…. Ce même regard qu’il avait eu pour moi, lorsqu’il a dit oui à la mairie…. C’est à ce moment précis que tout à chavirer… Il l’a effleurée furtivement, et le contact est tout de suite passé… Il en frissonnait encore de bonheur, lorsque tout est devenu clair pour moi:  j’allais devoir lutter pour garder la place de première dame…..

J’ai réussi à éloigner le danger, en insistant pour changer de mouillage…. Mais dès lors, il n’avait de pensées que pour elle…. Dans chacune de ses phrases, elle était là… Impossible de le faire revenir vers moi…. J’ai tout de suite été convaincue, qu’il avait eu le coup de foudre…. A Taravai, nous avons retrouvé Philippe et Nathalie de Hibiscus … Laurent n’a cessé de leur parler d’elle… Toujours, encore …. et encore…. Des sensations qu’il avait eues à son premier contact…. Moi, je restais en retrait: impossible de faire le poids, ai-je imaginé….

Pourtant je pensais très sincèrement qu’en voyageant sur un bateau, les tentations extérieures seraient très limitées, voir presque inexistantes….Mais non, pas du tout, nous ne sommes jamais à l’abri d’une rivale surtout quand elle est de taille….Jalouse et possessive, j’ai dû malheureusement changer de stratégie…. Après une semaine infernale où je n’existais plus aux yeux de Lolo, je me suis résolue à enfin accepter l’inacceptable…. Laurent ayant son cœur qui balance pour une autre,  je devais apprendre à le partager…

Alors, voilà ce qu’il a fait…. Par tous les moyens inattendus, il a réussi à la faire venir à bord de notre bateau, depuis Tahiti…. Les jours précédents son arrivée, il n’a pas arrêté de crier haut et fort à nos voisins qu’elle allait arriver…. Ses yeux pétillaient de bonheur, rien qu’à son évocation…Mais que voulez vous, n’est ce pas une belle qualité que le partage???

Il est allé la chercher seul au ponton principal… J’ai préféré ne pas m’immiscer dans leur retrouvaille. Après tout, il fallait vraiment que je commence à me conditionner au partage de l’homme que j’aime… Lorsqu’elle a embarqué, elle était encore plus belle qu’à notre première rencontre…. La vahiné tahitienne…. Laurent n’avait d’yeux que pour elle…. Tout de suite il s’est mis aux petits soins pour elle… Moi je bouillonnais de jalousie, mais encore une fois, je n’ai rien laissé paraitre.. Il en va de la survie de mon couple, vous comprenez….

Mais je ne vous cache pas que le plus difficile pour moi, a été notre première nuit à trois sur le bateau…. J’ai dû accepter de partager ma couche avec cette étrangère qui avait volé le cœur de mon Lolo….

Depuis nous nous habituons petit à petit à ce ménage à trois….IMGP0984

 

Alors mesdames, ne laissez jamais une râpe à coco envahir votre espace…. Elles sont fatales surtout lorsque votre homme ne jure que par le lait de coco directement extrait d’une râpe ….

Lolo: Je reconnais que cette rencontre a été extraordinaire, une vraie révélation !! Dire que j’ai passé près de 10 ans à La Réunion avec des pieds de coco à profusion dans mon jardin… Et que je n’en consommais que très peu… cocoQuelle erreur!! Comment est-ce possible ? Y a t-il des râpes coco à La Réunion? Et si oui, était-il possible que je puisse l’ignorer !!!…

En Polynésie, il est très facile de ramasser des cocos sur la plage…Il y en a partout !!!! Le plus délicat est de l’éplucher pour enlever son écorce.P1010754 P1010751La technique traditionnelle polynésienne utilise un piquet planté dans le sol qui permet de décortiquer un coco en moins d’une minute… Vraiment génial car sinon c’est la galère…

retouche1

 

 

Une fois la coco épluchée, quelques coups de marteaux permettent de l’ouvrir en 2.retouche5

 

retouche4L’eau de coco est très désaltérante. La pulpe doit être raclée avec cette fameuse râpe…  retouche3

 

L’opération prend une dizaine de minutes.

 

Une fois le (ou les) coco râpé, il s’agit de le presser pour extraire le lait. Il suffit donc de mettre la râpure dans un chiffon, de le serrer et c’est à ce moment que la magie se produit : le lait de coco liquide blanc crémeux coule abondamment…retouche2

Le lait de coco frais c’est incomparable au lait de coco en boite: sa saveur est extraordinaire. Le curry thaï/indien, le poisson mariné sont simplement divins… Le punch coco est également un délice… Ou simplement  le café avec un nuage de lait de coco est un régal…

Avec la râpure restante, la solution est un bon gâteau coco, un congolais, ou un rocher coco voir un « bounty »  en recouvrant le tout de chocolat….

IMGP0911 retUne autre voie de consommation: le pain coco avec du coco germé. Lorsqu’un coco germe, on observe 2 ou 3 feuilles. A ce moment-là, toute la chaire s’est transformée en une grosse boule blanche. Il suffit d’écraser cette boule, de retirer un petit peu d’eau puis d’y ajouter de la farine. Et enfin de cuire le  pain au germe de coco au four, au barbecue ou, mieux, au four tahitien… Un vrai délice… Pour l’accompagner le poisson cru mariné au lait de coco est un bon exemple…pain coco

 

Sinon on peut aussi simplement faire un pain coco en utilisant la recette du pain « traditionnelle », mais en remplaçant l’eau par l’eau de coco et un peu de lait de coco. Le résultat est un pain « brioché » à l’arôme de coco qui émerveille les papilles au petit déjeuner.

Bref le coco c’est ma nouvelle passion, ses débouchés sont innombrables comme une autre plante que je connais bien… Mais attention aux excès, c’est à consommer avec modération…

Ce contenu a été publié dans Gambier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Coup de foudre à Akamaru

  1. Marie-annick dit :

    Finalement,il a bien fait de te tromper avec une râpe à coco,Lolo…
    Quelle vie dangereuse et pleine de tentations vous menez!
    M.A.

  2. Momo dit :

    Lol!!

    J’en ai ramené une de l’Inde l’année dernière.
    Tout fier de ma trouvaille, je la montre partout à Maurice, là tout le monde se marre et me fait comprendre qu’on peut en trouver partout, on me montre des rapes ingénieusement montées sur des petits bancs…
    Quelle déception..

    A la Réunion j’en ai pas vu non plus, ma ça m’étonnerait pas.

    Courage Cora, Astrid aussi a eu beaucoup de mal au début, mais ça passe avec le temps..
    Gros bisous !
    Momo

  3. Le Claire nicole dit :

    Moi Nicole je suis sûre que j’adorerais !!!

  4. Martine dit :

    Dis Laurent, tu nous la prêteras …..ta râpe à coco…. pas pour dormir avec, mais peut-être pour essayer…

    Bises à vous deux

    Martine

  5. Delphine dit :

    Hum.. veinard Lolo ! Sacrée Rape …!

  6. Angel dit :

    pfffffffffffffffffffffff !!!!! Non mais te laisse pas piquer ta place par celle f****e rape !!!!!
    Non mais pour qui elle se prend elle ???? o_O
    Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *