Arrivée à Rikitea

Au petit matin, nous ouvrons les yeux… akamaruNous avons dormi comme des bébés…Enfin une nuit complète, sans intempéries…. Nous découvrons avec bonheur notre mouillage… L’eau est turquoise ettranslucide….

Du cockpit, on voit le fond…. redim6Soit une visibilité de 15m… Incroyable…. Nous avons mouillé loin de la plage pour des raisons de sécurité… En arrivant à la tombée de la nuit sans sondeur, impossible de s’en rapprocher de trop près…. Une houle d’avant arrière balance encore le bateau…. Impatients de poser pied à terre, nous remontons l’ancre pour nous diriger vers l’île principale de Mangareva….IMGP0839

Situé à 1600km au Sud-Est de Tahiti et à 3000km à l’ouest de l’île de Pâques, l’archipel des Gambier, d’origine volcanique, est composé d’un lagon principal d’une circonférence d’environ 90km. Il comporte 5 îles hautes (Mangareva, Aukena, Akamaru,  Angakauitai, Taravai), quelques 18 îlots et motus, ainsi qu’un atoll excentré (Temoe).

Toujours sans sondeur, nous préférons emprunter la route conseillée par les cartes marines. Nous contournons donc Akamaru puis passons au sud de Aukena. Ce sont plus de miles mais cela nous permet de découvrir les différentes iles…. Il faut être vigilant, car le lagon est encombré de bouées marquant les filets de nacres des fermes perlières…En effet, les Gambier sont réputés pour les perles de culture. Leurs couleurs, leurs nuances et leur éclat particulier en ont fait leur renommée.

Chaque île semble verdoyante, la végétation luxuriante. Le soleil est au zénith, nous admirons les couleurs du lagon… Je peine à décrire comme c’est magnifique. rikitea redim2

rikiteaLe chenal d’entrée pour Rikitéa, la ville principale de Mangareva, est bien balisé…. Les pieds nous démangent déjà, dans quelques minutes nous toucherons terre après 28 longs jours de traversée…En approche du mouillage, je reprends la barre et Lolo reste à l’avant du bateau pour mettre l’ancre….. C’est assez marrant comme cliché…. Il a des gants blanc/ crème pour manipuler l’ancre en toute sécurité… Au fur et à mesure que nous nous approchons des bateaux mouillés dans la baie, son visage s’illumine…. D’autres êtres humains!!!!! La civilisation!!!!!Hourra!!! Et pour ceux qui connaissent Laurent, vous savez qu’il est plutôt expressif comme garçon…. En guise de salut pour les autres bateaux, il agite doucement sa main droite dans son gant blanc,et sourit béatement de bonheur…. On dirait presque le pape dans sa papamobile qui salue ses fidèles, ou la reine d’Angleterre qui honore son peuple…. Dommage, je n’avais pas l’appareil photo pour filmer la scène, car vraiment je l’ai trouvé fantastique….  Nous repérons Baloo que nous avions connu au Panama, et mouillons juste à côté par 19m de fond…. Oulalala, c’est la première fois que nous mettons l’ancre aussi profond…. nous sommes alors bien contents d’avoir reçu notre chaîne de 70m comme cadeau de mariage…..

Enfin mouillés, nous ne tardons pas à descendre la dinghy…. Moteur en place, nous voilà en direction du quai principale pour un débarquement immédiat….. Nous n’avons pas embrassé la terre ferme, comme les font les acteurs de cinéma, mais l’émotion était tout aussi forte…. Aucun mal de terre ni pour Lolo, ni pour moi!!!! Nous marchons….. Ouaaa qui aurait cru que nous serions aussi contents un jour de simplement marcher…. Poser un pied devant l’autre, marcher plus de 10m….. Les odeurs de fleur d’oranger emplissent nos narines…. Les jardins, très colorés abritent des hibiscus en pagaille de toutes les tailles et couleurs…. Au bout du village, nous croisons quelques jeunes locaux qui nous saluent tous avec un fort accent polynésien… Les habitants ont l’air aimables et accueillants….

De retour au bateau, nous sommes accueillis par Laure qui nous offre une baguette de pain pour le petit déjeuner…. Une baguette de pain!!!!!! Oui vous avez bien lu!!! Qu’est ce que c’est bon de revenir en territoire français….Nous partons sur Baloo pour discuter un peu avec Cynthia et Richard…. Ils nous mettent au parfum, sur les différentes choses à faire aux Gambier…. Nous retiendrons particulièrement le problème de la chasse sous-marine: ici tous les poissons ou presque ont la ciguatera, et d’autre part, tout nageur armé d’un harpon ne tarde jamais à croiser quelques requins!!!! Tous des gentils soit disant…. Peut être, mais ce n’est pas rassurant….

Nous racontons nos différentes péripéties de la traversée, en nous attardant particulièrement sur les derniers miles parcourus…. Finalement, nous avons été,plutôt chanceux car nous n’avons eu aucune casse…. Baloo, a parcouru ses derniers miles avec des haubans et bas-haubans sur le point de lâcher…. Donc une possibilité de ne plus tenir le mât comme il faut… Chacun son stress!!!! Par la suite, en faisant le tour des différents bateaux, nous apprendrons également que l’un d’eux a cassé son safran à quelques jours de l’arrivée, improvisant ensuite une réparation de fortune avec un tangon et deux portes de cabine…..

Finalement…..Réflexion faite! Nous n’avons pas eu de si mauvaises conditions!!!!

Ce contenu a été publié dans Gambier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Arrivée à Rikitea

  1. cessieux dit :

    Heureux de vous lire à nouveau. N’oubliez pas de penser aux parents ou amis cardiaques, à vous lire vous risquez des dégats au deuxième degré!
    Bon repos mais ns avons l’eau à la bouche: et ensuite comment vont-ils faire?
    Bises
    Maria Bárbara et François

  2. geneviève dit :

    tout simplement magnifique.
    ça fait rêver complètement…………………………..;;

    suis revenue de mes trois mois en Italie, parenthèse magnifique. Tout y était. Retour début octobre et là je repars pour une semaine ardéchoise retrouver maminette and co.
    Alice mène grande vie, vous raconterai plus tard. Jérôme vient passer le we. Les autres ça tourne.

    Mil bisous

  3. Delphine dit :

    Tellement heureuse de vous savoir arrivés…. et émue de vous lire à nouveau, n’arrêtez pas cela nous manquait. Profitez bien de cet « autre côté du monde »… en espérant avoir la chance de passer vous voir.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *