au revoir les Galapagos

Et oui toutes les bonnes choses ont une fin…. Nous avons depuis ce lundi épuisé nos 20 jours autorisés dur l’île d’Isabela. Nous avons bénéficié d’un sursis de 2 jours compte tenu de la réparation du bas étai…. En arrivant au mouillage d’Isabela, nous nous sommes aperçus 2 jours après que notre bas étai ne tenait plus que par 3 torons. IMGP0366IMGP0250

 

 

 

Nous avons dû trouver un moyen de le réparer rapidement. Nous étions peu confiants au départ.. Au Panama, ceci aurait pris beaucoup de temps et aurait peut être même nécessité un envoi de matériel depuis les EUA… Évidemment, on a eu du mal à imaginer que dans cette petite archipel, nous trouverions jusqu’à un atelier qui puisse nous fabriquer une pièce permettant une réparation durable… IMGP0410« El taller naval de Jaime Yanez Morales » nous a donc confectionné une très belle pièce de qualité en inox. Nous sommes donc prêts pour un départ demain matin…. C’est avec quelques regrets que nous quittons Isabela et ses otaries, cette atmosphère si paisible…. Par contre nous sommes bien heureux de mettre le cap vers des destinations plus chaudes…. pour ne pas nous démotiver en cours de route, nous planifions un mois de traversée… Ce sera long….. Heureusement nous avons toujours une bonne bibliothèque et vidéothèque, une guitare offerte par nos amis Myriam et Jonathan, et quelques jeux…. N’hésitez pas à penser à nous en nous envoyant un petit sms sur le téléphone satellite pour nous occuper… (Les instructions sont dans l’onglet « nous contacter »)…. Pour ceux qui se demanderaient « mais où sont ils maintenant??? », vous pouvez suivre presque en temps réel notre position GPS sur notre page d’accueil. En cliquant sur les points, un commentaire apparait donnant des informations complémentaires.

IMGP0529

Ce contenu a été publié dans Galapagos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à au revoir les Galapagos

  1. Delphine (Aix) dit :

    Bon voyage les courageux amoureux
    On pense bien a vous

  2. Jacques et Martine dit :

    C’est bien de l’avoir vu avant le départ; le démâtage était proche et au milieu du pacifique ça risquait d’être beaucoup plus problématique. Bon courage et bon vent. Les Trinti du Grand Sud.

  3. J&M dit :

    Je relaisse mon commentaire car ça n’a pas du marcher.
    Vous avez la chance avec vous car cela aurait être plus grave. Démâter au milieu du pacifique c’est moins rigolo. Bonne traversé et surtout bon vent. Jacques et Martine

  4. Martine TRINTIGNAC dit :

    J’utilise la messagerie de Martine, la mienne ne marche pas. C’est avec un peu de retard que mon commentaire dons apparaîtra. Ce genre d’avarie est hélas bien connue mais rarement réglée à temps. Dans votre cas c’est un signe de la chance car le démâtage est très proche et au milieu du Pacifique ça prends d’autres proportions. Je lie la suite. Bises. Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *