Loulette la mouette!

Sur le retour d’ Anegada, nous adoptons un passager clandestin! Loulette, la mouette. Enfin nous supposons que c’est une mouette. En pleine navigation, voici que Loulette se pose sur la dinghy. Elle surfe les vagues, tout en gardant un parfait équilibre. Comme à mon habitude, je sors un peu de pain, pour nourrir notre nouvelle copine! Laurent, ne m’autorise qu’à donner ma part. On dirait que Loulette est habituée à faire du bateau-stop , car elle reste avec nous pendant toute la durée du trajet.Un peu fainéante la Loulette!

Elle est facilement reconnaissable: son bec est d’un rouge léger… Nous n’avons donc aucun doute, lorsque nous la retrouvons à Virgin Gorda, près du mouillage des baths. Elle adore notre dinghy et plus particulièrement son moteur…. Elle nous rend visite tous les jours. J’arrive à lui trouver quelques trucs à grignoter à l’abri des regards de Laurent. Mais Loulette, n’a pas été bien éduquée, depuis quelques jours, voilà qu’elle nous dépose quelques commissions… Bien évidemment, je suis de corvée pour nettoyer…. Si on ne l’avait pas habitué à être nourrie, elle n’aurait pas élue domicile sur notre dinghy. Le pire, c’est le jour où en poussant de petits cris aiguës, elle a appelé toutes ses copines…. C’en ai fini du pain, des mouettes, on préfère que notre dinghy ne ressemble pas à ces rochers immondes recouverts des excréments d’un blanc verdâtre.

Ce contenu a été publié dans les îles vierges. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Loulette la mouette!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *