Non Such Bay / Green Island- un magnifique lagon

Cette vaste baie, face au large est entièrement protégée par une grande barrière de corail et par Green Island. C’est, avec North Sound, le mouillage le plus agréable d’Antigua.

La passe sud est un peu étroite, mais loin d’être difficile. Nous pénétrons alors dans Non Such Bay. Il y a quelques bouées. On croise à nouveau Julien et Lisaine du Ruch qui nous crie au loin que les bouées semblent gratuites! C’est pratique les bouées car on se sent toujours en sécurité pour la nuit. Surtout lorsque les fonds sont profonds. Ce qui est le cas dans cette partie du lagon. Cependant, nous voyons des bateaux mouillés sur ancre, très près de la barrière de corail. Pour avoir fortement apprécié le paysage aux Tobago, lorsque nous étions au plus près, nous décidons, ne nous compliquer un peu plus la vie en s’avançant dans le bleu turquoise. Nous mouillerons par 2m de fond, avec pour seul voisin proche, un petit Yacht des BVI (British Virgin Island). Les couleurs sont splendides. C’est encore plus beau que les Grenadines. Il y a quelques bateaux, mais la baie n’est pas franchement surchargée. Bien placés, nous siroterons un petit apéro face à un magnifique coucher du soleil, en écoutant au loin le son des vagues cassant sur le reef.  Qué delicia!A English Harbour, nous avons relevé la météo sur Windguru (c’est le site qui donne les prévisions  (force et orientation) pour le vent). Notre séjour s’annonce plutôt bien puisque bien venteux. Non Such Bay, étant une enceinte, aucun risque pour la dérive, c’est donc l’heure de progresser!!!! Dès le petit déjeuner, une horde de kiters arrive sur la plage de Green Island et grée leur aile. C’est très rare d’être seul au monde sur un super bon spot! Surtout quand celui-ci permet à tous les niveaux de s’éclater. Laurent cherche les vagues le long de la barrière. Il enchaine également de nombreuses figures (la liste est exhaustive pour toutes les citer, alors ceux qui connaissent, je vous laisse imaginer, pour les autres nous essayerons de monter un petit film). Moi je continue les bords en facky et commence les petits pop (qui sont apparemment la base pour faire des sauts! Je rêve d’en faire des gros, depuis que j’ai commencé le kite). On fera aussi une descente le long du lagon pour en connaitre presque tous les recoins.

Nous faisons la rencontre de l’équipage d’Orion: Fanny, Gilles, Cédric et la maman. A English Harbour, nous avions prêté, deux jours auparavant, le portable à Fanny , pour que son frère vienne les chercher (elle et sa maman). C’est marrant de se retrouver sur le même mouillage. La famille vit en Guadeloupe depuis de nombreuses années et vient chaque année aux vacances de Pâques, passer deux semaines dans ce magnifique lagon. On parle beaucoup des croisières aux Grenadines, il semblerait qu’Antigua et Barbuda ne soient pas aussi réputées chez les français de la métropole. Pourtant, le cadre n’a rien à envier aux Grenadines!

Dans une des discussions, sur la plage en fin d’après midi, Fanny, Cédric et Gilles nous avouent pécher tous les jours et donc manger du poisson à tous les repas!!!! Depuis le départ, on m’a promis des sushis régulièrement.. Publicité mensongère je dois avouer!!!! C’est pourquoi, je m’empresse d’envoyer mon lolo pour un stage intensif de pêche avec la joyeuse petite bande. Le lendemain, juste après avoir posé nos ailes en fin de session, voici que Gilles arrive en nous disant: « Là, il faut y aller! C’est l’heure! Laissez vos kite, on vous aidera tout à l’heure à les ranger!! ».. Quand c’est l’heure, c’est l’heure (C’est peut être pour ça qu’on n’a jamais rien eu non plus… En ne pêchant certainement pas aux bonnes heures). Il est vrai que le soleil est sur le point de se coucher, ça doit être l’heure de la chasse, l’heure où les gros poissons sortent de leur cachette.

Nous voilà à 5 dans leur dinghy, (je me suis rajoutée pour filmer la « chasse » aux poissons et surtout aux langoustes, une première pour Lolo armé d’un fusil!).  On avoue peu fier que les seules langoustes que nous avons réussi à manger ont été achetées à des pécheurs à Canouan. Compatissants, d’un commun accord, nos copains d’Orion, nous disent: « Allez! Tout ce que nous pêcherons ce soir, ce sera pour vous. Ce soir nous mangeons du poulet, car on en a un peu marre de manger des langoustes à tous les repas! » Il y a juste un petit hic dans cette histoire… En théorie, on ne peut pas pêcher dans la baie. (c’est ce que dit le Patuelli) Mais après tout, nos amis viennent ici depuis assez longtemps pour qu’on leur fasse confiance… Et puis étant français, on se réserve toujours le droit de transgresser certaines règles, non??! On ancre la dinghy près DU Meilleur endroit (secret de pécheurs expérimentés), juste à côté d’un bateau de pécheurs locaux….. (Eux sont autorisés à pêcher !). Laurent est un peu gêné : « Euuuh, ça craint pas d’aller pêcher juste à côté des locaux??? » « Non, non, on va être discret, nous répond Gilles! » Imaginez donc la scène et la discrétion dont nous avons fait preuve: Cédric se jette à l’eau, pendant que Gilles du côté caché de la dinghy, jette les deux fusils délicatement comme si de rien n’était….. Chacun prend un gant, pour attraper les langoustes…C’est Fanny qui ramène les poissons à la dinghy…. C’est là que nous découvrons que pêcher en fait c’est surtout chasser!!!! Nos amis se sont transformés en de vrais chasseurs: fusils en main, ils guettent le poisson, la langouste. D’ailleurs, voilà la première! Parfois, on se demande comment ils font, pour rester autant de temps, sous l’eau, sans respirer??? En fait, c’est l’instinct du chasseur qui prend le dessus! Et voici, la seconde langouste!

Gilles prête le fusil à Laurent. Celui-ci amorce alors la même transformation….. Son instinct de chasseur (qui était quand même depuis 4 mois, sacrément bien enfoui en lui!) se réveille doucement! Mais toujours un peu gêné par les locaux, il revient bredouille! Gilles récupère alors l’arme du Chasseur pour transpercer une troisième langouste!!!! Ouaaaaaaaaaaaaaaa quel festin de roi nous attend ce soir!!!! Au loin, Cédric pousse un cri spécial, uniquement reconnaissable par sa tribu! Il a également tiré quelques  proies! Son rocher est rempli de langoustes. Fanny enchaine les allers et retours au petit bateau. Laurent et moi sommes bouche baie devant une telle efficacité. En  une petite demie heure, nous voilà avec 5 langoustes et deux soleils (c’est un petit poisson rouge, dont la chair est très tendre).

Merci les copains d’Orion pour ce partage! Grâce à vous, nous avons fait un festin digne de ce nom! Mais ce n’est pas pour autant que nous nous sommes améliorés !!!

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Non Such Bay / Green Island- un magnifique lagon

  1. corcoG dit :

    ai lu info sur sir branson implique tous domaines eco avion musique tel finance 260 eme fortune du monde semble tres sportif traverssee en ballon de l atlantique fantastique contact pour introduction monde du tres gros business ne manque pas son invitation il est un peu anar et genereux via fondations a pas louper si tu est invite papa bises

  2. Delphine dit :

    Cool cette pêche miraculeuse…. maintenant faut recommencer les jeunes… allez ! on ne perd pas la main et bon app’ 😉

Répondre à Delphine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *